Articles

Le guide des voiliers d'occasion

  |   11603  |  Commentaire (1)  |  Racine  |  occasion, guide


Le guide des voiliers d'occasion de 12 à 17m
(éditions Loisirs Nautiques)
Auteur : Emmanuel van Deth

répertorie les 200 monocoques et catamarans
les plus vendus sur le marché de l'occasion ...
dont le Roc 129



Lancé à la fin de l'année 1970, le Roc 129 est un croiseur hauturier gréé en sloop ou en ketch. Si le premier procédé de construction (proche du ferro-ciment), souffre d'une mauvaise réputation, il faut fuir les unités en "triple-époxy", dont le matériau s'est révélé trés fragile. Dès 1975, Roc Marine International revient au polyester. On se dirigera bien sûr vers ces unités, appelées 43C, plus récentes et plus sûres.
C'est le chantier Matonnat qui commercialisera les dernières unités.





Sur l'eau, la carène datée du Roc 129 n'affectionne pas les airs légers. Le bateau est plus à l'aise dans la brise, particulièrement au près ou son fort rapport de lest lui garantit une bonne raideur à la toile. Au portant, la vitesse est limitée car les formes arrières sont peu porteuses.



Sur le pont flush (mis à part le rouf large mais trés court), on profite d'un espace inhabituel pour qui est habitué aux unités modernes. Le petit cockpit rejeté tout à l'arrière, est défendu par de puissantes hiloires.

L'absence de cabine arrière autorise la présence de quatre coffres.

A l'intérieur, on peut craindre de sérieux travaux de remise en état si l'entretien a été négligé. La zone de vie propose un coin navigation assorti d'un poste de barre intérieur, la cuisine et un grand carré formé par deux banquettes transformables en couchettes doubles. Une coursive dessert les trois cabines et les deux salles d'eau.

Je remercie Emmanuel van Deth pour son aimable autorisation